You are here

Salaire ingénieur industriel en Belgique en 2017

Le métier d’ingénieur industriel promet des opportunités professionnelles et intellectuelles. Mais qu’en est-il du salaire et des avantages extra-légaux accordés à ces cadres d’un haut niveau technique ? Découvrez dans cet article une étude détaillée des salaires et avantages de l’ingénieur industriel belge en 2017.

Par Only Engineer Jobs

salaires-ingénieurs-industriels-avantages-onlyengineerjobs

La dernière étude salariale axée autour des ingénieurs industriels en date est celle réalisée par la FABI en 2014. Les montants avancés dans cet article sont estimés sur base d’un temps plein et d’une année de 13,92 mois (soit 12 mois de salaire, une prime de fin d’année de 1 mois et un double pécule de vacances de 0,92 mois).

De manière globale, le salaire de l’ingénieur industriel en Belgique augmente en fonction du nombre d’années d’expérience de celui-ci. Attention toutefois à bien saisir que cela n’est pas lié uniquement à l’expérience mais également à la trajectoire professionnelle que prend l’ingénieur au fil des années. Un détail vis-à-vis des différentes filières professionnelles est présenté plus loin.  Le graphique suivant présente l’évolution de la médiane des salaires (salaire minimal touché par 50% des ingénieurs industriels en Belgique) :

mediane-moyenne-salaires-ingénieurs-industriels-onlyengineerjobs

Il est intéressant de remarquer que la médiane du secteur public est supérieure à celle du secteur privé pendant les premières années de l’ingénieur sur le marché de l’emploi. Attention toutefois à bien réaliser que le secteur privé offre régulièrement un plus grand nombre d’avantages extra-légaux qui viennent compenser voire supplanter cette différence en salaire fixe. Le tableau suivant présente l’évolution de la médiane et de la moyenne des salaires bruts mensuels des ingénieurs industriels en Belgique selon les années d’ancienneté depuis le 1er diplôme :

salaires-ingénieurs-industriels-ancienneté-expérience-onlyengineerjobs

Nous constatons ainsi que l’affirmation selon laquelle l’ingénieur industriel double son salaire en 10 ans est un mythe. Cela est évidemment possible pour certains professionnels mais n’est pas une généralité liée à l’expérience mais plutôt au parcours professionnel. En comparaison avec d’autres catégories professionnelles, seuls les médecins et les pharmaciens bénéficient de rémunérations à l’engagement sensiblement supérieures. Cependant, médecins et pharmaciens sont généralement indépendants lorsque l’ingénieur industriel est un cadre employé.

La rémunération de l’ingénieur industriel en Belgique est sensible à la taille de son entreprise. Ainsi, comme l’indiquent les graphiques ci-dessous, le salaire de l’ingénieur industriel sera plus élevé dans les grandes entreprises que dans les sociétés à structures plus légères :

salaires-ingénieur-industriel-taille-entreprise-onlyengineerjobs

NB : Lorsque l’on compare les salaires d’ingénieurs en fonction de différents critères, on utilise toujours les médianes par année de promotion. Le but est de comparer le salaire de deux ingénieurs d’une même promotion afin que les écarts salariaux constatés ne soient pas dus à un quelconque facteur d’ancienneté.

Le salaire d’un ingénieur industriel en Belgique est également particulièrement lié à son domaine d’activité (ou métier) ainsi qu’au secteur dans lequel il exerce. Les deux graphiques suivants permettent d’analyser ces deux aspects (graphiques reprenant les ingénieurs civils, bioingénieurs/ingénieurs agronomes et ingénieurs industriels) :

salaires-ingénieur-industriel-secteur-onlyengineerjobs

salaires-ingénieur-industriel-domaine-activité-onlyengineerjobs

On constate ainsi que les domaines d’activités suivants sont financièrement plus attractifs pour les ingénieurs industriels en Belgique :

  • Commerce, vente, technico-commercial, service après-vente.
  • Production, exploitation, entretien et service techniques.
  • Direction générale, gérance et services exécutifs.
  • Communication interne et externe.
  • Marketing.
  • Logistique et distribution.

À contrario, le domaine de l’enseignement présente des rémunérations moins élevées. Il en va de même pour les métiers relatifs à la gestion du milieu et à la protection de l’environnement. Ce sont par contre les secteurs d’activités intensifs en capital qui offrent les meilleures opportunités salariales.

Vis-à-vis des régions de Belgique, ce sont les régions bruxelloise et flamande qui offrent les meilleurs salaires en termes de supériorité à la médiane. Il est important de remarquer que cette différence découle principalement des secteurs présents en Région flamande et bruxelloise comparativement à ceux présents en Région wallonne.

La formation complémentaire a un impact important sur les revenus de l’ingénieur industriel en Belgique. Tout d’abord, environ 52% des ingénieurs industriels belges effectuent une formation complémentaire dans des domaines variés. Selon le type d’ingénieur, les formations complémentaires sont réalisées dans les domaines suivants :

salaires-ingénieur-industriel-formation-complémentaire-onlyengineerjobs

L’impact des formations complémentaires suivies par l’ingénieur industriel est présenté ci-dessous :

salaires-ingénieur-industriel-formation-complémentaire-impact-onlyengineerjobs

On constate aisément qu’une formation dans un domaine technique ou scientifique n’impacte pas spécialement le salaire de l’ingénieur industriel belge à la hausse. C’est l’inverse pour les formations dans les domaines des ressources humaines (RH), du marketing et des sciences économiques (finances, gestion et MBA) qui tirent les salaires des ingénieurs qualifiés vers le haut. Cette tendance vient principalement du fait que l’obtention d’un tel diplôme est souvent accompagnée d’un changement de métier mais également de niveau de responsabilité (passage à un niveau exécutif/stratégique de l’entreprise). La possession d’un Doctorat ou PhD n’est pas forcément synonyme d’accroissement de salaire pour l’ingénieur industriel belge. Le temps consacré à son obtention n’est pas financièrement compensé par les rémunérations du secteur privé. De plus, le doctorant sera automatiquement en retard au niveau des compositions de pensions légales et extra légales. Il faut noter également que les ingénieurs industriels ayant suivi leur cursus au sein d’une Haute École n’ont pas directement accès à un cursus de recherche ou de Doctorat (PhD). Ils devront passer au préalable par une passerelle de mise à niveau vers la filière universitaire.

Finalement, l’ingénieur industriel belge reçoit très fréquemment un panel varié d’avantages extra-légaux. Les avantages reçus peuvent être très contrastés selon si l’ingénieur industriel exerce dans le secteur privé ou public. Le graphique suivant présente ainsi le pourcentage d’ingénieurs recevant un avantage en nature spécifique selon qu’il est dans le privé ou le public :

salaires-avantages-natures-ingénieurs-industriels-onlyengineerjobs

On remarque qu’une proportion significative des ingénieurs industriels belges exerçant dans le secteur privé reçoit un large panel d’avantages extra-légaux. Plus de 50% des personnes sondées déclarent recevoir des avantages divers.

Une autre forme d’avantage peut être perçue au travers des salaires variables (primes récurrentes ou non, accès à un système de stock-options ou d’acquisition d’options). 27% des ingénieurs industriels belges sondés déclarent ainsi être éligibles à l’octroi de primes récurrentes ou non par leurs employeurs. Cette proportion est exclusivement issue du secteur privé. La pratique est, en effet, peu répandue, voire inexistante, dans le secteur public. Les montants perçus sous forme de prime varient de 0 à 15% du salaire annuel (majorité entre 0 et 5%). L’opportunité d’acquérir des actions ou des stock-options est en revanche moins répandue. 10 à 26% des ingénieurs industriels belges déclarent ainsi avoir accès à ce genre de programmes.

Les résultats de cette étude réalisée en 2014 sont bien évidemment interprétables pour 2017. Globalement, les travailleurs belges enregistrent une augmentation de salaire d’environ 2,8% par rapport à 2016. Bien que cette augmentation soit en grande partie imputable à l’inflation, elle n’en est pas moins significative pour les fonctions techniques, telles que les fonctions d’ingénieur et de spécialiste IT qui peuvent prétendre aux plus fortes hausses de salaire.

En termes de conclusion, nous pouvons mettre en lumière les facteurs qui influenceront positivement le salaire de l’ingénieur industriel belge :

  • Travailler dans une entreprise de grande taille
  • Exercer une fonction de type managériale ou une fonction dans laquelle les compétences propres à l’ingénierie sont reconnues.
  • Posséder un diplôme complémentaire en économie, finance ou management.

Bien que distinct des compétences techniques, le plurilinguisme est absolument indispensable dans la carrière de tout ingénieur.

> Lire aussi : C’est quoi un ingénieur en Belgique ?

> Lire aussi : Comment devenir ingénieur en Belgique ?

> Lire aussi : Découvrez nos fiches métiers sur les métiers de l'ingénieur !

> Offres d'emploi ingénieur : Jobs ingénieur

Vous avez une suggestion, un commentaire à émettre vis-à-vis du contenu de cet article ? Contactez-nous via hello@onlyengineerjobs.com

> Lire aussi : L’intégralité de l’enquête réalisée par la FABI