You are here

Ingénieur. Une profession qui séduit en Belgique.

Selon une étude menée par Randstad auprès de plus 3500 participants, visant à classer 129 professions les plus courantes, le métier d’ingénieur arrive en tête du classement. 62 % des participants ont affirmé recommander la profession d’ingénieur à leurs proches, devant celles de pharmacien et médecin.

OnlyEngineerJobs.be

ingénieur-profession-belgique

Les personnes qui recherchent un emploi orientent d’abord leur choix sur l’attractivité d’un métier avant de se renseigner sur l’entreprise elle-même.Le salaire, l’équilibre travail-vie privée, les conditions de travail, la variété dans le travail et les défis que comporte la fonction sont les critères importants pour les personnes en recherche d’un emploi. Mais pourquoi la profession d’ingénieur séduit-elle en Belgique ?

Le métier d’ingénieur est gratifiant : l'ingénieur résout des problèmes de manière concrète. Pragmatisme et rigueur sont en jeu. Cependant, les nouvelles technologies actuelles font appel aussi à l'esprit créatif de l’ingénieur qui peut non seulement démontrer son esprit rationnel, mais aussi faire appel à sa créativité. 

Sens d’appartenance à une équipe : un ingénieur travaille rarement seul sur un projet, mais fait partie d’une équipe composée d’autres ingénieurs et de personnes qualifiées dans d’autres domaines. En travaillant ensemble sur le même projet, une solidarité particulière se tisse entre les différents membres de l’équipe.

Différentes filières existent: constructions civiles, mines, géologue, chimiste, science des matériaux, métallurgiste, architecte, physicien, informaticien, mathématiques appliquées, électricien, mécanicien. Le métier d’ingénieur est vaste et les opportunités nombreuses.

Un avenir professionnel prometteur : le candidat ingénieur trouve généralement un emploi rapidement. En effet, selon la FABI, la Fédération d'Associations Belges d'Ingénieurs civils, d'Ingénieurs agronomes et de bioingénieurs, en moyenne, la moitié des ingénieurs sortant des études trouvent un emploi dans les deux mois. Les ingénieurs manquent en Belgique. Les entreprises sont en demande. Résultat ? Le candidat a le luxe de pouvoir choisir pour quelle entreprise il souhaite travailler. Un luxe que beaucoup d’autres personnes en recherche d’emploi dans d’autres secteurs ne peuvent pas se permettre. 

Salaire : le salaire constitue souvent l’un des principaux critères décisifs dans le choix de la profession. Dans le top 10 des professions de l’étude Randstad, les plus attractives en termes de rémunération, nous retrouvons celles de : ingénieur, médecin, chirurgien, professeur d’université et notaire. Les ingénieurs sont généralement satisfaits voire très satisfaits de leur package salarial.

Un métier aussi pour les femmes : si le métier d’ingénieur est encore une profession essentiellement masculine et que les femmes hésitent encore à s’engager dans cette voie, elles sont pourtant fortement demandées dans le secteur de l’ingénierie. 

Conditions de travail : après le salaire, les conditions de travail constituent un des critères les plus importants. Dans le top 10 de l’étude Randstad, nous retrouvons les professions suivantes avec celle d’ingénieur en tête de classement : ingénieur, pharmacien, architecte, professeur d’université et notaire. 

Que retenir ? Une enquête de la FABI (2017) auprès de tous les ingénieurs en activité montre que plus de 80 % d’entre eux se disent très satisfaits de leur métier. C’est d’autant plus notable à notre époque où ces dernières années, on entend beaucoup parler de burnout, d’insatisfaction au travail et de manque de valorisation professionnelle.

> Découvrez toutes nos offres d'emploi ingénieur