You are here

Près de 800 postes à pourvoir à la STIB en 2016

8.000 collaborateurs: Ce cap important, franchi tout récemment, conforte encore davantage la position de la Société bruxelloise de transports publics (STIB) comme premier employeur de la Région de Bruxelles-Capitale. La Société avait annoncé avoir 1.000 postes de travail à pourvoir l'an dernier, et le défi a été relevé. 2016 ne fera pas exception, avec à nouveau près de 800 postes à pourvoir.

Par STIB-MIVB

La STIB enregistre depuis plusieurs années une hausse constante de la fréquentation de ses transports publics et 2015 l’a encore montré, avec selon les premières estimations provisoires 369,8 millions de voyages réalisés, soit 5,2 millions de plus qu’en 2014. Pour y répondre et accueillir ces voyageurs, toujours plus nombreux, les défis et projets ne manquent pas. Et qui dit défis et projets, dit besoins de main d’œuvre. La STIB va donc poursuivre cette année sa politique active de recrutement.

Près de 800 postes à pourvoir en 2016

Avec un taux de chômage, bien qu’en baisse, toujours important (18,3%), les nombreux recrutements réalisés par la STIB ces dernières années sont d’autant plus importants pour la Région bruxelloise. Et la Société ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Les nombreux projets et défis qui attendent la Société bruxelloise de transports publics en 2016 et dans les années à venir – nouveau Plan directeur bus, futures lignes de tram, construction de dépôts, extension du métro vers le nord de la ville, … - requièrent de continuer à engager de nouveaux collaborateurs afin de pouvoir y répondre.

Pour 2016, ce sont ainsi près de 800 postes que la STIB a à pourvoir, dont à nouveau de très nombreux chauffeurs de bus et conducteurs de tram, mais également des profils techniques : ingénieurs, bacheliers et techniciens dans les domaines de l’électricité, l’électronique, l’électromécanique, la mécanique, l’IT & Telecom, etc…

« Chauffeurs, techniciens, personnel administratif, cadres, … la STIB, c’est nous tous ! La STIB, ce sont des hommes et des femmes au service de la mobilité, au service de Bruxelles. Et pour continuer à servir les Bruxellois et toutes les personnes qui travaillent, étudient, passent par Bruxelles, nous continuons à renforcer nos équipes afin d’offrir à tous des transports publics plus performants, plus confortables et continuer ainsi à améliorer la qualité de vie dans la ville », indique Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.

1.000 postes à pouvoir en 2015 : défi relevé !

Nouveaux véhicules, extension du réseau, création de nouvelles lignes, aménagements, développement de l’information aux voyageurs, révolution billettique, … Pour répondre à la hausse constante de la fréquentation et offrir des transports publics toujours plus performants, la STIB investit continuellement dans l’extension et l’amélioration de son offre. Et pour mener à bien tous ces projets, la STIB a besoin de personnel, et de personnel qualifié, toujours plus nombreux.

La Société mène depuis plusieurs années une politique de recrutement active afin d’attirer des candidats et cette politique porte ses fruits. L’an dernier, tout comme en 2014, la STIB avait annoncé avoir 1.000 postes à pourvoir, et, tout comme en 2014, le défi a été relevé. Au total, la STIB a procédé à 1.085 recrutements, dont 831 nouveaux collaborateurs et 254 mutations en interne. Près de la moitié de ces recrutements concernaient des postes de chauffeurs de bus et conducteurs de tram.

« Je suis entré à la STIB comme chauffeur de bus début novembre 2015. Après mes six semaines de formation et trois semaines sur la route accompagné d’un moniteur, je circule maintenant seul sur le réseau depuis un peu moins d’un mois. J’ai toujours aimé conduire, être sur la route, et conduire un bus constitue vraiment un challenge. Il faut être continuellement attentif, ne pas se laisser distraire…au départ c’est un peu stressant ! Mais c’est vraiment le meilleur boulot que j’ai jamais eu ! Il n’y a pas de routine, chaque jour est différent, de plus on peut évoluer dans l’entreprise… Je le conseille d’ailleurs à mon entourage ! », confie Anthony Devriese, chauffeur de bus à la STIB.

Plus de 2.000 collaborateurs supplémentaires en 15 ans

En l’an 2000, la STIB comptait 5.879 collaborateurs et aujourd’hui, le cap des 8.000 collaborateurs vient d’être franchi. En 15 ans, la STIB a donc augmenté ses effectifs de +36%, en accueillant plus de 2.100 collaborateurs supplémentaires, collaborateurs qui assurent ensemble près de 300 métiers différents au sein de l’entreprise : du personnel de conduite, bien sûr, mais aussi des ingénieurs, informaticiens, gestionnaires de projets, comptables, mécaniciens, etc.

En plus de recruter du personnel supplémentaire, la STIB investit également dans la formation de ses collaborateurs. Chaque année, ce sont entre 300.000 et 350.000 heures de formation qui sont suivies par le personnel : formations à la conduite, formations techniques, mais aussi gestion du stress, accompagnement de ses collaborateurs, communication, …

« De plus en plus de personnes utilisent les transports publics bruxellois. Le nombre de voyages continue d'augmenter chaque année. Pour pouvoir répondre à cette augmentation, la Région doit continuer à investir dans de nouveaux véhicules, l'extension du réseau et la création de nouvelles lignes. Cela crée de l'emploi. Avec 8000 salariés, la STIB est le plus grand employeur de la Région bruxelloise. 800 salariés viendront encore s'ajouter en 2016. En investissant dans du personnel supplémentaire à tous les niveaux, la STIB joue un rôle important dans notre société bruxelloise, » a déclaré Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité et des travaux publics.

Source: www.stib-mivb.be