You are here

Devenir Project Manager en Belgique

L’ingénieur est souvent amené à exercer des fonctions de Project Manager de par son background technique de haut-niveau. Le Project Manager est un professionnel chargé de mener à bien un projet en suivant l'ensemble de son déroulement. La profession se retrouve dans des secteurs extrêmement variés, de l’ingénierie industrielle à l’IT en passant par l’aéronautique. Apprenez dans cet article comment devenir Project Manager en Belgique.

Par Only Engineer Jobs

project_manager_ingénieur_only_engineer_jobs

Responsable d’une équipe, il coordonne celle-ci à la conception et à l’évolution des produits, de ses procédés, et de ses services. Ses missions sont diversifiées :

  • Il est garant de la communication et de la transmission d’informations aux dirigeants au sujet des dernières avancées.
  • Il estime les étapes du projet, les outils nécessaires ainsi que les dates limites afin de soutenir au mieux le rythme de travail.
  • Il établit les ressources indispensables au projet et l’optimisation de leur utilisation en termes de temps et de coût.
  • Il est en contact avec les partenaires afin de préciser des objectifs uniformes entre chacun.
  • Il reste à l’écoute des différents acteurs et donne son feedback

En Belgique, les Project Managers sont classés en fonction de leur expérience. Ainsi, le Junior Project Manager se verra confier des projets de taille limitée, le plus souvent au sein d’un seul département de l’entreprise. Il évoluera au fil de sa carrière vers un poste de Senior Project Manager où il s’occupera de dossiers à lourde responsabilité au sein d’une même société.

 

Les différents types de Project Manager

Construction Project Manager

Le Project Manager assure le déroulement complet d’un ou plusieurs chantiers. À l’opposé d’un chef de chantier, son rôle est plus global et il est moins présent sur le terrain. Son travail se fait par étape : dans un premier temps, il élabore le cahier des charges avec l’architecte et demande les premières estimations auprès d’un bureau d’étude afin de prévoir les coûts. Ensuite, il contacte les différentes administrations et définit tous les éléments permettant de mener le projet à bien. Il en établit des plannings et planifie l’utilisation des ressources. La vie d’un Project Manager n’est pas un chemin de tout repos, il doit souvent surmonter les nombreux imprévus rencontrés durant le chantier.

IT Project Manager

Sa responsabilité est de gérer et coordonner son équipe tout au long de la réalisation d’une solution multimédia (Site internet, Application, Intranet, etc.). Il est tenu de respecter le cahier des charges du client. Aujourd’hui, de nombreux IT Project Manager travaillent en indépendant Belge et sont souvent très spécialisés dans des nouvelles technologies très demandées (technologie de la blockchain, cloud solutions, solutions mobiles).

Industrial Project Manager

Le Industrial Project Manager met en œuvre un projet lié à l’élaboration ou à l’évolution d’une chaine de production. Il supervise la partie industrielle, la partie administrative et aussi les coûts. Ses activités peuvent aller de l’implémentation de la technologie émergente au sein de sa société jusqu’à la planification et supervision des tests en laboratoires. En Belgique, il arrive que le chef de projet industriel réalise lui-même ses propres essais afin de trouver des solutions.

Project Manager R&D

Le Project Manager R&D planifie, organise et coordonne un projet de recherche de la conception jusqu’à la réalisation. La particularité de son quotidien est l’espérance de vie de chacun de ses projets. Plusieurs années peuvent s’écouler avant la commercialisation finale d’un produit sur le marché belge, qui peut subir un haut taux d’échecs durant chacune des phases de développement.

 

Compétences exigées.

Le Project Manager possède des connaissances pointues dans plusieurs domaines (économique, juridique, etc..) de son secteur, sans nécessairement en être un expert. Il doit être capable d’optimiser au mieux les ressources qui sont à sa disposition : temps, argent, travailleurs, etc. Il maitrise les programmes informatiques propres à son secteur et exprime une aisance dans les négociations et les conduites de réunion.

  • Une communication excellente et un sens du relationnel développé
  • Un esprit d’initiative et des facultés d’anticipations et d’adaptation
  • Un esprit méthodique et un sens de l’analyse.
  • Capable d’endosser des responsabilités.

 

Évolution et Salaire

Le métier de gestionnaire de projet offre une multitude d’opportunités de carrières dans tous les secteurs d’activités belges et peut mener vers des professions en lien avec la direction de projet ou la consultance. La fourchette de salaire va de 3300€ pour un débutant jusqu’à 6600€ pour un senior brut belge. L’évolution sur l’aspect technique des gestionnaires de projet a peu changé ces dernières années. Néanmoins le contexte dans lequel ils évoluent. Leurs équipes de travail sont de plus en plus souvent éclatées géographiquement et la soudaine croissance des outils d’information de ces dernières années a mené à un gestionnaire de projet qui gère plus à distance mais aussi plus centré sur l’humain.

 

> Offres d'emploi ingénieur : Jobs ingénieur

 

Formation

Il existe deux manières de se former pour devenir gestionnaire de projet. Initialement, les gestionnaires de projets étaient formés de manière continue. Les gestionnaires débutants accompagnaient les gestionnaires de projets expérimentés et gagnaient en responsabilités au fur et à mesure. Néanmoins nous observons depuis une vingtaine d’années l’émergence d’une formation plus classique de gestionnaires de projets via des Bacheliers et des Masters dans des écoles d’ingénieurs et de commerces belges. Ces dernières années ont vu l’émergence de certifications mondiales dans le but d’uniformiser globalement la gestion de projet. Parmi les plus reconnues, nous pouvons en citer 3 :

  • La formation PMP (Project Management Professional), délivrée par le Project Management Institute couve les 5 groupes de processus d’une gestion de Projet : Démarrage, planification, exécution, surveillance et clôture dans une optique de multioptimisation : des coûts, de la qualité et des délais
  • La formation PRINCE2 se base sur la gestion de 6 variables dans la gestion de projet : le temps, le coût, la qualité, le contexte, les risques, et enfin les bénéfices. Par la suite, ces six variables deviennent les contraintes mais aussi les objectifs du projet, un niveau de tolérance est défini pour chacune d’elles et le participant est attendu d’arriver à ce niveau pour les 6 variables à la fin de son projet. L’adoption de Prince2 est croissante, soutenue par des nombreux acteurs de la gestion de projet.

 

Ces entreprises recherchent des Project Manager

Ces universités belges offrent des formations en lien avec la gestion de projet

  • Vlerick Business School
  • KULeuven
  • ULB
  • Solvay Business School (ULB)
  • Louvain School of Management (UCL)
  • Gent Universiteit
  • Université de Liège
  • ECAM
  • ICHEC
  • Thomas More

> Lire aussi : C’est quoi un ingénieur en Belgique ?

> Lire aussi : Comment devenir ingénieur en Belgique ?

> Lire aussi : Découvrez nos fiches métiers sur les métiers de l'ingénieur !

Vous avez une suggestion, un commentaire à émettre vis-à-vis du contenu de cet article ? Contactez-nous via hello@onlyengineerjobs.com