You are here

Devenir ingénieur de gestion (ingénieur commercial) en Belgique

En Belgique, la formation d’ingénieur de gestion (anciennement Ingénieur commercial avant le décret « Lebrun » de 1999) offre un apprentissage complet aux jeunes étudiants dans des domaines variés tels que l’économie, le droit, le management et le commerce. Apprenez dans cet article comment devenir ingénieur de gestion (ingénieur commercial) en Belgique.

Par Only Engineer Jobs

devenir-ingénieur-gestion-commercial-belgique-onglyengineerjobs

Créée en 1903 par Ernest Solvay et Emile Waxweiler à la Solvay Business School, la formation d'ingénieur de gestion s’est désormais étendue à toutes les universités belges et à certaines hautes écoles.

Leur souhait initial était de former des cadres d’entreprises aptes à comprendre les ingénieurs spécialisés en chimie et à retranscrire leurs besoins sur le plan économique. Aujourd’hui la plupart des détenteurs de ce diplôme se retrouvent en tant que dirigeants d’entreprises ou de manageurs.

Le diplôme d’ingénieur de gestion est un diplôme presque exclusivement belge. Il n’existe pas d’équivalent néerlandais propre et l’équivalent français « Ingénieur d’affaires » forme les étudiants dans des matières plus commerciales et moins scientifiques. La mission première de l’ingénieur d’affaires est d’assurer la pérennité du chiffre d’affaires de n’importe quels types d’entreprises alors que l’ingénieur commercial se destine plus à des entreprises scientifiques ou dans l’innovation.

Tout au long du cursus, le futur ingénieur de gestion belge suivra des cours dans diverses matières telles que :

  • Sciences : Physique (mécanique, thermodynamique, électricité), Chimie (de base et organique) ,
  • Informatique de gestion et télécommunications
  • Mathématiques : Statistiques, problèmes d’optimisation, recherche opérationnelle.
  • Economie : Macroéconomie, microéconomie, économie industrielle
  • Compétences managériales : Ressources humaines, gestion de la chaîne de production, théories de l’entreprise.
  • Droit : Introduction au droit et droit commercial
  • Sciences sociales : Philosophie, sociologie, histoire économique
  • Comptabilité et Finances : Comptabilité belge et internationale, Finance d’entreprise.
  • Marketing

De par son caractère international, l’étude poussée de l’anglais et du néerlandais ainsi que d’autres langues étrangères est une composante majeure dans la formation de l’ingénieur commercial. La majorité des cours se donnent en anglais, le reste dans la langue de l’université. Cependant, certaines universités proposent un cursus entièrement en anglais comme à la KUL. L’université Saint-Louis permet à ces étudiants de suivre une formation avec des cours trilingues français-anglais néerlandais.

Pour les ingénieurs de gestion belges souhaitant poursuivre une carrière académique, il est possible de suivre l'un des cursus de doctorat suivant : PhD. in Economics, PhD. in Finance, PhD. in Management, PhD. in International Business, PhD. in Marketing.

Une autre alternative complémentaire est la poursuite d’un MBA (Master of Business Administration). Cette formation, souvent donnée en anglais, se centre sur un approfondissement de certaines approches managériales en confrontant théorie, pratique et expérience, et moins sur un aspect scientifique et purement théorique.

Un ingénieur de gestion doit avant tout être considéré comme un gestionnaire de niveau universitaire doté de larges affinités sur le monde scientifique et les compétences techniques.  Dans le cadre d'une entreprise, l'ingénieur de gestion belge doit être capable de développer une stratégie pour une entreprise ou un produit et d’optimiser au mieux les processus.

D’un point de vue débouché, les études d’ingénieur de gestion ne se limitent pas qu’à un seul métier, mais permettent de s’ouvrir à plus de 100 carrières différentes. Vous retrouvez ici une liste des débouchés :

  • Consultant en stratégie, management & IT

Par son expertise dans les compétences techniques et sa formation d’analyste, l’ingénieur belge fournit des conseils à ses clients et reste présent au sein de celle-ci pour mettre en œuvre ses recommandations.

  • Audit et Révision d’entreprises

L’auditeur et réviseur s’assure de la bonne santé financière des états financiers d’une entreprise ainsi que de sa conformité avec la loi belge et européenne.

  • Analyste financier et boursier

L’analyste (financier ou boursier) étudie la presse économique et les rapports annuels des entreprises. Il dresse ensuite le bilan complet d’une entreprise basé sur des modèles financiers et des calculs. Et il utilise ses résultats pour la recommandation d’achat ou de vente de produits financiers.  

  • Entrepreneur

Pour la pérennité de l’entreprise, l’entrepreneur occupe souvent plusieurs casquettes au sein de son entreprise : Comptable, Marketing, Ressources humaines, etc. . Pour cette raison, la formation d’ingénieur de gestion prépare au mieux les entrepreneurs à leur fonction future.

  • Économiste, conseiller économique

Lors de sa formation, l’ingénieur belge doit maitriser les principaux concepts économiques et savoir les appliquer.

  • Responsable marketing

Le Responsable marketing est garant de la promotion d'un produit ou d'un service, de la conception de la stratégie à sa mise en place. Il doit respecter de nombreuses contraintes (temps, budget), et connaître le marché sur lequel il envisage de s'implanter sur le bout des doigts.

  • Statisticien et Data Scientist

Le métier de statisticien ou analystes de données requiert évidemment de solides compétences en statistiques mais aussi un esprit logique avec une facilité à synthétiser l’information.

La plupart des institutions universitaires et quelques hautes écoles proposent la formation d’Ingénieur de gestion en cinq ans (Bachelier + Master). Parmi ces institutions, nous retrouvons :

Pour la fédération Wallonie-Bruxelles :

  • Solvay Business School (ULB)
  • Louvain School of Management (UCL)
  • Faculté Warocqué d’Economie et de gestion (UMons)
  • Université de Namur (UNamur)
  • Institut Catholiques des Hautes Etudes commerciales (ICHEC)
  • HEC Liège (ULG)
  • Facultés Universitaires Catholiques à Mons (FUCAM)

Pour le côté néerlandophone de Belgique :

  • Universiteit Antwerpen (UA)
  • Katholieke Universiteit Leuven (KUL)
  • Universiteit Hasselt (UHasselt)
  • Vrije Universiteit Brussel (VUB)
  • Universiteit Gent (UGhent)

Il n’existe pas de discriminations entre les universités francophones et néerlandophones. À titre d'exemple, un étudiant en bachelier à l’université de Mons pourrait ainsi poursuivre son cursus de master dans une université néerlandophone.

Quelques ingénieurs de gestion célèbres :

  • Bruno Colmant (Fiscaliste et économiste belge)
  • Alexandre Van Damme (Fortune de Belgique)
  • Dominique Leroy (CEO de Proximus)
  • Bart Verhaeghe (Président de FC Bruges)
  • Paul Bucke (Président Général de Nestlé)

> Lire aussi : C’est quoi un ingénieur en Belgique ?

> Lire aussi : Comment devenir ingénieur en Belgique ?

> Lire aussi : Découvrez nos fiches métiers sur les métiers de l'ingénieur !

> Offres d'emploi ingénieur : Jobs ingénieur

Vous avez une suggestion, un commentaire à émettre vis-à-vis du contenu de cet article ? Contactez-nous via hello@onlyengineerjobs.com