Skip to main content

Warning message

Secrétaire général(e) adjoint(e) (ASG) pour l' Investissement de défense (Division DI)

Secrétaire général(e) adjoint(e) (ASG) pour l' Investissement de défense (Division DI)-190184

Emplacement principal

Belgique-Bruxelles

Organisation

OTAN SI

Horaire

Temps plein

Euro (EUR) Mensuelle
Grade Unclassified

Description
:

RÉMUNÉRATION : Les candidat(e)s présélectionné(e)s recevront une simulation de la rémunération et des avantages correspondant à ce poste.

1. RÉSUMÉ

Le/La secrétaire général(e) adjoint(e) pour l'investissement de défense (ASG/DI) est à la tête de la Division Investissement de défense du Secrétariat international de l'OTAN. Il/Elle joue un rôle de premier plan dans le développement et la mise à disposition de capacités couvrant toute la gamme des missions militaires. La Division offre une expertise pour ce qui est des orientations politiques, des questions techniques et des procédures dans les domaines suivants : armement, défense aérienne, défense antimissile, gestion de l'espace aérien, renseignement, surveillance et reconnaissance (ISR), et commandement, contrôle et communication. L'accent est mis en particulier sur le développement de capacités financées en commun.

La Division a la responsabilité globale, au sein du Secrétariat international, du développement de la capacité de défense antimissile balistique de l'OTAN, des travaux menés dans ce domaine à l'appui de la coopération OTAN-Russie, ainsi que des activités possibles avec des États tiers.

Elle exerce des responsabilités similaires dans le domaine de l'ISR interarmées, au travers de la coordination et du contrôle des contributions de toutes les entités OTAN concernées.

La Division est le point de coordination du siège de l'OTAN pour les agences de l'OTAN, et elle leur donne des avis et des orientations générales par l'intermédiaire du Bureau de l'agent de liaison du secrétaire général auprès des agences de l'OTAN. Elle couvre également, pour le Secrétariat international, les orientations politiques pour la coopération en matière d'armement, ainsi que les relations avec l'industrie et avec le secteur de la science et de la technologie. Elle joue un rôle important dans la promotion de la coopération multinationale au travers de projets concrets ainsi que dans le renforcement de la coopération avec des pays partenaires dans les différents cadres agréés OTAN.

L'ASG/DI gère la Division (qui compte environ 95 agents) et est aidé(e) dans sa tâche par un(e) ASG délégué(e) qui est également à la tête de la Direction Stratégie de la Division et qui assume aussi les fonctions d'agent de liaison du secrétaire général auprès des agences de l'OTAN, par un(e) directeur/directrice chargé(e) de la Direction Armement et capacités aérospatiales, et par un(e) directeur/directrice responsable du Bureau de projet pour le nouveau Siège. L'ASG/DI dirige également, conjointement avec le/la directeur/directrice général(e) de l'État-major militaire international, le Secrétariat des C3 (consultation, commandement et contrôle) du siège de l'OTAN, qui se compose d'environ 80 membres du personnel civil et militaire.

L'Organisation compte huit ASG, qui tous relèvent du/de la secrétaire général(e) de l'OTAN et sont également responsables devant le Conseil de l'Atlantique Nord. En tant que membre de l'équipe de direction du/de la secrétaire général(e), chacun(e) de ces ASG doit aussi contribuer à l'élaboration et à la mise en œuvre des politiques en général, également pour des domaines ne faisant pas partie de ses attributions directes.

2. QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE

Le/La candidat(e) doit :
* avoir un bagage solide dans le domaine de la défense, en particulier pour ce qui est de l'armement et des systèmes de défense, acquis grâce à 10 à 15 ans d'expérience minimum ; avoir une expérience directe de la gestion du changement ; et pouvoir justifier d'un bilan professionnel positif dans la mise en œuvre de programmes complexes ;
* avoir un diplôme universitaire (de préférence un master) dans un domaine pertinent ;
* avoir déjà travaillé dans un environnement multilatéral ou un environnement où interviennent de multiples parties prenantes de cultures diverses, comme le secteur militaire, l'industrie, ou le secteur de la science et de la technologie ;
* pouvoir justifier d'un parcours de carrière à des postes de plus en plus élevés, et notamment d'une expérience récente dans des fonctions de direction de haut niveau, et d'une expérience professionnelle significative dans des fonctions de gestion;
* avoir déjà élaboré avec succès des visions de haut niveau et amené des organisations à établir et à appliquer les politiques nécessaires ;
* avoir au minimum le niveau de compétence VI (« maîtrise ») dans l'une des deux langues officielles de l'OTAN (anglais/français), et le niveau I (« débutant ») dans l'autre.

3. RESPONSABILITÉS

L'ASG/DI traite directement avec les pays membres et avec les pays partenaires de l'OTAN, ainsi qu'avec d'autres organisations internationales, de questions en rapport avec la mise à disposition de capacités militaires. Il/Elle assure la présidence ou la coprésidence de comités de haut niveau composés des pays de l'OTAN et des pays partenaires :

* l'ASG préside la Conférence des directeurs nationaux des armements (CDNA), qui supervise des systèmes et des programmes d'équipement tels que la défense antimissile et l'ISR interarmées, et qui promeut la coopération multinationale ;
* l'ASG préside le Bureau des C3 (C3B) de l'OTAN, qui définit la politique de l'Organisation relative aux systèmes d'information et de communication et qui apporte un soutien technique à ses activités de cyberdéfense ;
* l'ASG préside le Comité des représentants permanents adjoints (DPRC) lorsque ce dernier traite du nouveau siège de l'OTAN, ou des questions relatives à l'adaptation institutionnelle ;
* l'ASG copréside, avec le/la président(e) délégué(e) du Comité militaire, le Comité OTAN de normalisation, qui supervise l'élaboration de normes relatives à l'interopérabilité ;
* l'ASG préside le Comité de la politique et des plans de défense (DPPC) lorsque ce dernier traite de la réforme des agences et des aspects politico-militaires de la défense antimissile.

L'ASG/DI est appelé(e) à s'exprimer en public et devant la presse au nom du/de la secrétaire général(e). Le poste comporte une part importante de fonctions de représentation.

En sa qualité de responsable de la Division, le/la titulaire de ce poste dirige et supervise une équipe de responsables du Secrétariat international qui travaillent sous la supervision directe des chefs de section. Plus précisément, l'ASG :

* veille au bon recrutement du personnel : s'assure que les jurys chargés de la sélection pour les postes de la Division sont équitables et objectifs ; siège au Comité des effectifs et formule des recommandations en matière de sélection en cherchant à servir au mieux les intérêts de l'Organisation ;
* veille au perfectionnement du personnel : adhère à de sains principes de gestion, offre au personnel de réelles possibilités d'encadrement, d'accompagnement et de formation ; est prêt(e) à donner des conseils aux moments critiques ; veille à ce que tous les membres de la Division connaissent les objectifs de l'Organisation et ceux de la Division ; fournit régulièrement un retour d'information impartial sur les performances des membres de son personnel, de manière informelle s'il y a lieu, ainsi qu'au moyen du système de gestion des performances ;
* veille au suivi et à l'amélioration des performances : participe à un examen collégial des performances au niveau de la Division, afin d'examiner les possibilités de perfectionnement et de mobilité des personnes, de repérer les agents à haut potentiel et de veiller à ce que des critères communs soient appliqués dans l'ensemble de l'Organisation ;
* favorise l'amélioration continue : siège aux comités chargés de la stratégie interne, de la politique générale et de la coordination, selon les besoins ; contribue activement à l'amélioration de l'Organisation ; participe au programme d'orientation des hauts responsables, au programme de formation des présidents, et à d'autres programmes destinés à lui permettre de remplir ses fonctions avec succès.

4. COMPÉTENCES

Le/La titulaire du poste doit faire preuve des compétences suivantes :

* Recherche de l'excellence
* Promotion du changement
* Réflexion conceptuelle
* Clarté et précision
* Valorisation du personnel
* Persuasion et influence
* Initiative
* Aptitude à diriger
* Compréhension organisationnelle

5. PRINCIPAUX DÉFIS

Parmi les principaux défis que le/la candidat(e) retenu(e) en phase finale de recrutement au poste d'ASG/DI sera amené(e) à relever dans les trois prochaines années figureront vraisemblablement les suivants :

* veiller à la mise à disposition et à l'interopérabilité des capacités de défense actuelles et futures, notamment pour ce qui est de la défense antimissile et dans le vaste domaine du renseignement, de la surveillance et de la reconnaissance (ISR) ;
* faire progresser la transformation de l'Alliance en soutenant et en mettant en œuvre des initiatives capacitaires ;
* s'assurer que l'OTAN s'emploie à promouvoir efficacement la coopération multinationale dans l'industrie de défense.

Il est demandé aux candidat(e)s de joindre à leur formulaire de candidature un texte en format Word ou pdf résumant leur point de vue sur ces défis (et éventuellement sur d'autres) ainsi que l'approche qu'ils/elles adopteraient pour les relever si le poste leur était attribué. Ce texte sera évalué dans le cadre de la phase de présélection (voir le point 7 (Procédure à suivre) pour les instructions complètes sur la manière de postuler).

6. CONTRAT

Le/La candidat(e) retenu(e) sera engagé(e) pour une période initiale de trois

ans, susceptible d'être prolongée d'un an à titre exceptionnel.

7. PROCÉDURE À SUIVRE

On notera que seules les candidatures de ressortissant(e)s de pays de l'OTAN pourront être acceptées.

Les candidatures doivent être soumises comme suit :
* pour les seuls agents civils de l'OTAN : via le portail de recrutement interne (pour plus de précisions, veuillez prendre contact avec votre responsable des ressources humaines civiles) ;
* pour toutes les autres candidatures : via le lien www.nato.int/recruitment.

Dans le cadre de la procédure de recrutement, les candidat(e)s sont invité(s) à envoyer par courrier électronique - à l'adresse recruitment@hq.nato.int - un document MS Word résumant leur point de vue sur ces défis (voir le point 5) et expliquant comment ils/elles comptent y faire face si le poste leur est attribué. Le texte devra se limiter à une page A4 (800 mots par page) maximum par défi.

Les candidat(e)s devront envoyer leur texte pour le 14 avril 2019 à 23h59 CEST au plus tard.

L'objet du courrier électronique devra indiquer la référence du poste (190184) et la mention « Key challenges ».

***

La sélection des candidat(e)s à des postes à l'OTAN repose sur le principe du mérite.

Les candidat(e)s présélectionné(e)s devront être disponibles pour la procédure de sélection, qui devrait avoir lieu pendant la semaine du 17 juin 2019, à Bruxelles.

***

On notera aussi qu'au moment des entretiens pour ce poste, les candidat(e)s seront invité(e)s à fournir tout document attestant de leur formation et de leur expérience professionnelle.

La nomination se fera sous réserve de la délivrance d'une habilitation de sécurité par les autorités du pays dont le/la candidat(e) retenu(e) est ressortissant(e) et de l'approbation de son dossier médical par le/la médecin-conseil de l'OTAN.

De plus amples informations concernant le processus de recrutement et les conditions d'emploi sont disponibles sur notre site web (http://www.nato.int/cps/fr/natolive/recruit-hq-e.htm).

8. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

L'OTAN, en tant qu'employeur, accorde une grande importance à la diversité des parcours et des perspectives, et est déterminée à recruter et à fidéliser des personnes talentueuses issues d'horizons divers. L'Organisation examinera les candidatures de ressortissant(e)s de tous les pays membres, et encourage vivement les femmes à postuler.

Le développement de l'intégrité est un élément clé des tâches fondamentales de l'Alliance. En tant qu'employeur, l'OTAN attache une grande importance au respect des principes d'intégrité, de transparence et de redevabilité, conformément aux normes et aux pratiques internationales établies pour le secteur de la défense et de la sécurité s'y rapportant.

Les candidat(e)s sélectionné(e)s doivent être des modèles d'intégrité et s'employer en permanence à promouvoir la bonne gouvernance dans le cadre de leur travail.

En raison du vif intérêt suscité par l'OTAN et du nombre élevé de candidatures potentielles, il ne pourra pas être donné suite aux demandes de renseignements adressées par téléphone ou par courrier électronique.

Les candidat(e)s qui ne seront pas retenu(e)s pour ce poste pourront se voir offrir un poste analogue, au même grade ou à un grade inférieur, pour autant qu'ils/elles remplissent les conditions requises.

De par la nature du poste, le/la titulaire peut parfois être amené(e) à voyager pour le travail et/ou à travailler en dehors des heures normales de service.

L'Organisation, en application de plusieurs politiques sur l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, propose notamment des possibilités de télétravail et d'horaire flexible, sous réserve des exigences liées à la fonction.

Le Secrétariat international de l'OTAN est un environnement sans tabac.

Secrétaire général(e) adjoint(e) (ASG) pour l' Investissement de défense (Division DI)

NATO, Brussels
Permanent contract